Passer au contenu

XPLCT

XPLCT

Latest Realeases


After discovering techno in the 90s, XPLCT occurs in many sounds sys- tem throughout Europe. Thereafter, in 2005, he joined the band Di- fuzion whose he composed the majority of releases and he created CHAMP’CAINE RECORDS: a recognized locally and nationwide label. With the composition and production of the first Difuzion album: «Where is Dario» (remixed by DIM), he won public accolades and a critics recognition .

In 2009, he created parties called «HOW TO KILL THE PARTY», a new parties concept with an eclectic programming and a innovating design, which would lead him to share the stage with big names of the Electro scene.

XPLCT offer a music between Techno and Eletro-House, which translates his desire to share his passion. In 2012, «Test 221», a track from Difuzion was remixed by OSTBLOCKSCHLAMPEN.

In 2013, this genuine talent scout signs MEHARI on Champ’Caine Records. In addition, he compose 2 remixes of their hits : Red Moon and Breathe.

The may 4th 2015, will be released fisrt XPLCT album : TRAIN SHADOWS. This composition is a reflection of both dark and floating music in the image of a decaying industrial world

Après avoir débuté la musique électronique à la fin des années 90, XPLCT se produit dans de nombreux Sounds S ystem à travers toute l’Europe. Il inté- gra ensuite, en 2005, le groupe DIFUZION et créa le label CHAMP’CAINE RECORDS : structure désormais reconnue sur le territoire local et national. Grâce à la composition et la production du premier EP de Difuzion « Where is Dario » (remixé par DIM) il obtient la reconnaissance de ses pairs et se voit playlisté par les plus grands noms de la scène électro mondiale.

En 2008, il crée les soirées « How To Kill The Party » un concept de soirées électro dont la programmation originale et la décoration no- vatrice l’amènent à partager la scène avec des artistes internationaux.

XPLCT offre une musique qui oscille entre Techno et Electro-House, lui per- mettant d’offrir des Dj Sets énergiques, traduisant son envie de partager sa passion avec le public. En 2012, Difuzion sort « TEST 221 » opus qui sera re- mixé par les Allemands de OSTBLOCKSCHLAMPEN. Par la suite XPLCT réalisa un remix du morceau « TENDER », track signé par son binome SOPHONIC.

Dénicheur de talents, c’est en 2013 qu’il signe le groupe MEHARI, et partage 2 remixs de ce groupe toulousain, à savoir Red Moon puis Breathe en 2014.

En mai 2015, sort le premier EP solo d’XPLCT, « Train Shadows ». Cette composition de 5 tracks originaux, mêle mélodies sombres et flottantes à l’image d’un univers industriel décadant